Travel

Lisbon explorer

Fin du mois d’avril avec Jil (que je t’ai présenté ici), on s’est dit sur un coup de tête : « Et si on se barrait en city trip pour nos 25 piges ? » « Ok mais où ? ». On avait plusieurs idées en tête mais on voulait juste changer de l’Espagne où nous étions déjà parties l’été dernier. On hésitait entre Copenhague, Lisbonne ou Marrakech. Au final, je ne sais même plus pourquoi Lisbonne nous tentait le plus. On a rapidement réservé nos billets et l’auberge (Be lisbon hostel)… Ouais l’Airbnb, ce ne sera pas pour cette fois les gars.

Nous voici donc rentrées depuis deux semaines et quand j’y repense, cette ville a été une réelle surprise ! Je ne m’attendais pas du tout à ça. Je n’avais jamais voyagé au Portugal et c’est certain que j’y retournerai. J’me sens juste bien là où le soleil brille en fait.

L’architecture est juste adorable, ses petites ruelles en pavés et ses petites maisons de toutes les couleurs. C’est totalement le genre de structure qui me fait craquer. Y a même des maisons roses s’il vous plait !! De quoi matcher mon feed insta (bon j’arrête avec ça). Si je devais faire une comparaison avec Barcelone, on est loin des gros bâtiments près du port. Lisbonne est vraiment atypique.

La nourriture est délicieuse, c’est juste dommage que les options végétariennes ne sont pas plus présentes. Là bas, c’est poisson poisson poisson. Niveau confiserie… Oh mon dieu ! Tellement bon ! Y a pas mal de choix car il y a des patisseries à tous les coins de rues donc du coup, c’est assez compliqué de resister aux tentations.

Point météo : on est parties en pleine canicule, il faisait magnifique mais un rien trop chaud. Même si il y a du vent (Lisbonne se trouve au bord de l’océan Pacifique si t’avais zappé haha), c’est le genre de temps où tu dégoulines dans le dos et entre les boobs là tu vois ce que je veux dire ? … On a pratiquement fait toute la ville en Uber mais c’est très possible de le faire en transports en commun. La flemme étant, nous n’avions juste pas envie de transer à tous les coins de rues #enfantspourris.

Nous avons eu 3 jours complets (départ le soir et retour le matin), je dirais que c’est un rien trop juste pour tout ce qui est visites mais on a quand même vu pas mal de trucs. Voici ce qu’on a dégoté :

 To visit

Ascenceur de Santa Justa

Tram 28

Quartier d’Alfama ♡

Pont du 25 avril

Place du commerce

A vida portuguesa (boutique à souvenirs)

To eat

Nicolau Lisboa 

O Prego Da Peixaria

Porto Alfama 

Pharmacia

Time out Mercado da Ribeira 

Pasteis de Belem

Pop cereal cafe

Mantereina 

Nannarella 

To drink

Lx factory (et son rooftop) 

Quartier de Bairro Alto 

Park Bar

Le Noobai

Mes en détails:

  • Quartier d’Alfama: Ses étroites ruelles en pavés sont juste adorables. Nous y sommes passées par hasard avec le Tram 28. En essayant de rejoindre la mer, tu tomberas sans doute sur des pépites comme « Porto Alfama » qui est un de mes préférés de ce qu’on a pu tester. On s’est rendues compte qu’il avait un prix sur Trip Advisor. Pas mal !
  • Quartier de Bairro Alto: Si tu veux boire un verre le soir, c’est le quartier par excellence, ça me rappelle un peu le carré de Liège, tous les bars se suivent. Talons à éviter ! Les rues ne font que monter et redescendre !
  • Nicolau Lisboa: Pour bien commencer la journée, j’te conseille ce petit spot ultra instagrammable ! On a prit un Açai bowl, c’était trooooop bon !
  • Time Out: Répertorié dans tous les guides touristiques, c’est une sorte de grande marché couvert comme on en trouve dans toutes les villes à City Trip. C’est là que j’ai trouvé les meilleurs pasteis (Mantereina) ! Oui pour moi, ce n’est pas à Belem qu’elles se trouvent… Sorryyyy
  • Nannarella: Alors là, c’est THE SPOT pour manger une glace, elles sont délicieuses c’est vrai mais je ne sais pas si ce sont vraiment les meilleures. Fais ensuite une photo avec ton cornet devant les Azulejos dans la rue, n’oublies pas ton #hashtag sur Insta !
  • Lx Factory: C’est le dernier endroit qu’on a fait, on était un peu pressées donc a pas vraiment eu le temps de checker tous les magasins mais en résumé, y a de tout ! Shop, miam, drink . Va boire un verre une fois la nuit tombée sur le rooftop, tu y verra le pont de San Francisco version Lisbonne grandeur nature 😀

 

Si tu veux plus d’infos sur les lieux, tu peux aussi aller farfouiller l’article de Jil ICI ! Ah oui, et j’allais oublier, voici un petit vlog du voyage. See ya !

Laisser un commentaire
Fashion

Lisbon outfit day.2

A l’heure où cet article sera publié, je serai sans doute en train de véloter à Copenhague avec ma sista ! Et surtout dans un autre genre d’outfit puisque la température maximale annoncée est de 18 degrés… Bon, tant qu’il ne me pleut pas sur la tronche, c’est le principal.

Breffff, on est toujours à Lisbonne icè. Pour faire court, on a trouvé ce petit spot en 2 mn 30,  juste en s’écartant un peu des ruelles super fréquentées et le rendu est canon. Ce tag « pure poesia » est un peu partout dans la ville, j’adore.

Ah oui, et la petite anecdote de cette photo, c’est que je fais totalement GENRE car un de mes talons est complètement peté, une sangle a rendue l’âme début de journée mais je voulais absolument les shooter avec la combi. La question, c’est : « est-ce que je joue bien la comédie ? »

Have a nice day,

Clox

Photos by recklessandwise

Laisser un commentaire
Beauty, Random

Ma tragédie capillaire

Aujourd’hui, j’te parle de mes expériences capillaires ou « comment perdre considérablement 1/3 de sa masse en deux jours ? » Installe-toi car ça va être looooong.

En 2014, à force de balayages réguliers & sur plusieurs années, j’étais devenue quasiment blonde mais toujours avec des racines bien brunes. J’ai toujours eu une masse de cheveux exagérée, trop à mon goût. Je ne m’en occupais j a m a i s, c’est bien simple, l’après-shampoing je connaissais pas. Tout ce que je faisais dedans c’était des shampoings (ah bon?) et passer le boucleur tous les 2-3 jours mais pourtant ces mutants avaient toujours fier allure !

Un matin d’été, je me suis dit: « pourquoi pas ne pas devenir entièrement blonde ? » « Très bonne idée » « Et si on évitait de payer 150 boules chez le coiffeur ? » « Ouiiiii encore mieux » ! Bref, j’ai donc demandé à une pote de me décolorer les racines pensant obtenir un résultat cool. Lol, tout ce que j’avais, c’était des racines oranges magnifiques ! Voyant le désastre, une autre pote coiffeuse m’a re-décoloré les cheveux avec des produits ultra agressifs qui allaient sans doute me massacrer les cheveux mais l’orange étant, il était impossible pour moi de rester plus longtemps comme ça.

Après la seconde décolo, j’étais blanche en effet, un putain de blanc de sorcière. J’adorais ! Seulement, en enlevant le produit, mes cheveux me venaient déjà par poignées. Voilà, ma descente aux enfers commençait. (Bon ok, ça te parait sans doute abusé mais j’ai enfin expérimenté les pleurs post-coiffeur et je dois dire que cette sensation est vraiment horrible hahaha). A savoir qu’on m’a décoloré avec du 40 volume, ce qui est limite interdit d’utiliser chez un coiffeur « normal » si on veut préserver son cheveux au maximum. Si j’avais été sage, j’aurais fait ça crescendo quite à être rousse un mois.

Me voilà en plein mois d’août slash canicule avec des cheveux blancs arrachés à la racine et ressemblant à du foin. J’ai claqué, je ne sais combien de dollars cet été là dans les produits capillaires mais une fois que ton cheveux est niqué, y a plus rien à faire à part couper. Je dormais avec du conditionner, j’avais acheté des chouchous pour éviter la cassure des élastiques, je vidais des bouteilles d’huiles et quand je m’exposais au soleil, je mettais un drap (on est jamais à l’abri du feu les amis hahaha). Bref, mon copain de l’époque a passé des moments de qualités à me regarder pleurer (paix à ta patience si tu passes par ici 😉 )

Quelques semaines plus tard, je déménageais à Bruxelles et la chute de mes cheveux était enfin terminée. J’me suis renseignée sur de bons coiffeurs spécialistes en nouvelles techniques décolos (car à ce moment, ce n’était pas vraiment courant). Je suis tombée sur Tony & Guy, un salon bien sympathique avec des coiffeurs anglophones stylés maitrisant la technique. J’allais donc refaire mes racines tous les 5 semaines MAX (7 semaines est la durée exact que tu dois attendre – je l’ai su plus tard), j’ai claqué un fric bête sans me poser de questions tant que me cheveux restaient blancs.

Puis j’ai commencé les couleurs, des pointes roses puis des pointes bleues ! Mes cheveux ressemblaient clairement à de la paille mais j’adorais tellement que ça me posait aucun souci. (Avec le pointe bleues, j’ai du tout recouper car impossible de le faire partir, je me suis donc retrouvée avec un joli petit carré  – mais ça m’posait pas de problème). Jusqu’au jour où je me décide de passer au mauve complet juste avant de partir à New-York (encore une brillante idée), je me pointe au salon comme d’hab pour refaire mes racines, on fait la colo mauve, ils rinçent, je suis verteWTF ?? J’étais vraiment pas préparée surtout quand tu t’attends à un joli mauve. Le vert fluo, c’est pas ce qui me faisait rêver pour mes photos à N-Y. On me fait un shampoing américain pour atténuer le vert, je l’étais moins mais le vert était toujours présent. Bref, mode chialiance 2.0 activé. Je crois que ce jour là, mes cheveux sont vraiment passé du côté obscur de la force, j’avais atteint un point de non retour ou je ne pouvais plus jamais faire de décolorations dans mes cheveux pour la simple et bonne raison qu’ils risquaient de tomber si le produit rentrait en contact avec la partie des cheveux déjà décolorées. Soit disant en passant, un p*tain de débile d’apprenti m’a brossé les cheveux sur cheveux mouillés juste après la décolo-colo-shampoing américain. Inutile de te dire qu’il m’a arraché les cheveux au sommet du crâne, j’avais un bel épis qui ne m’a pas quitté pendant des mois. C’était magnifique.

Voilà, après cet épisode, lors d’un passage à Londres (février 2015), je me suis rendue chez Bleach London (Topshop) qui eux sont vraiment ultra collés dans les colos couleurs méga funs, ils m’ont expliqué que je ne pouvais plus décolorer car j’allais vraiment les perdre cette fois. Tout ce que je pouvais faire, c’était des couleurs, attendre qu’ils poussent et puis les couper.

Me voici 2 ans plus tard, débarrassée de mes cheveux décolorés. Il m’aura fallu tout ce temps pour récupérer un carré long. Je peux te dire, après mures reflexions que jamais plus je ne ferai subir ça à mes poils, c’est trop de risques, d’entretiens, de thunes jetées par les fenêtres pour au final galérer pour récupérer ce que j’avais avant. Je pense que les cheveux blancs décolorés longs, ça ne dure qu’un temps et c’est vraiment très dur d’entretien. Peut-être est-ce possible de faire ça dans les règles de l’art ? Mais sur une longue durée, ce n’est pas possible.

J’espère que ça te fera percuter si tu avais l’envie soudaine de te faire des couleurs pour cet été. Maintenant, si tu es blonde de base, ça change tout. Je parle pour celles qui sont brunes comme moi à la base. Mais en résumé : les décolorations niquent les cheveux, c’est tout.

Quelques photos :

Mars 2014

 

Juin 2014

 

Octobre 2014

 

Janvier 2015

 

Février 2015

 

Juillet 2015

 

Novembre 2015

 

Mai 2016

 

Septembre 2016

– FIN DU PÉRIPLE –

 

 

Laisser un commentaire
Fashion

Lisbon outfit day.1

Hey toi, je crois qu’après une semaine de mon retour de Lisbonne, il est grand temps de te balancer mon premier look ! Le reste va suivre, promis je ne t’abandonnerai plus… (ces petites espadrilles viennent de chez Asos). Enjoy ❤ Pics…

Lire la suite...
Fashion, Random

Partner in crime

Que serait ce blog si je ne te présentais pas cette merveilleuse créature qui se trouve être mon partenaire de crime ? Pour l’occasion, on a testé les Colorista de chez L’Oréal que tu peux retrouver dans tous les Di….

Lire la suite...
Music

Readmelike#3

Je sens que t’aimes bien donc j’t’en ai mis plus cette fois ! Enjoyyyy <3 (euh on en parle de ce 1er son ? C’est très grave ! )

Lire la suite...
Fashion

Embrace your bitchy side

Lors du black friday (toujours à l’heure t’as vu?), j’ai acheté cette veste façon léopard sur SheIn (-20% sur ma commande), déjà parce qu’elle revenait pas cher du tout puis j’avais trop envie de tester ça depuis des lustres. Ce…

Lire la suite...